Avertir le modérateur

25/11/2009

iPhone 3GS

Et ma nouvelle console de jeux est...

iphone.jpg

... un iPhone 3GS !!!

OK, ce n'est pas véritablement une console de jeux à la base, mais quand je vois le nombre de titres vidéo-ludiques présents sur l'App Store d'Apple, on peut se poser la question. J'ai fait le tour de quelques sites sur le sujet, et il y a semble-t-il de très bons titres. Certes, peu sont de l'ampleur des jeux DS ou PSP, mais ils semblent tout de même beaucoup plus aboutis que les titres habituellement présents sur nos mobiles.

Rien que techniquement, l'iPhone est vraiment impressionnant. En regardant de plus près, on s'aperçoit même que la résolution de son écran est supérieure à celui de la PSP. D'un point de vue performance, l'appareil d'Apple se situe entre la DS et la PSP. Etant donnés les quelques titres *lite* (pour ne pas dire démo !) que j'ai pu essayés, ça semble se confirmer ; je dirai même qu'il colle aux basques de la PSP ! Des titres comme KrazyKart, Rolando ou Asphalt 5 sont de bons exemples. Je n'ai par contre pas encore pu essayer le dernier titre cité, celui-ci étant payant. Mais il me tarde...

Ce qui est plutôt bon, c'est aussi de constater le prix des jeux... maximum 6 €. Faisons un comparatif rapide. Tetris sur DS : 39.99 € ; sur iPhone : 2.39 €. Hum...

Alors, l'iPhone, meilleure console de jeux portable ? Non, je ne crois pas. Le catalogue de titres est certes important, varié et moins cher... mais je ne suis pas sûr que des titres aussi énormes que Zelda, Mario, God Of War ou Little Big Planet peuvent voir le jour sur l'iPhone. Enfin... je crois... mince, je suis presque sceptique en relisant ma phrase. L'iPhone semble tellement tout écraser actuellement. Bref.

Autre point qui éloigne l'iPhone des autres consoles de jeu est tout simplement l'absence de boutons et croix directionnelle. Tout se passe via l'écran tactile. Ainsi, si un jeu nécessite d'être joué par une croix... celle-ci sera affichée à l'écran, et il suffira de déplacer son pouce dessus. Ca marche, mais c'est franchement pas évident. Je pense qu'il y a une habitude à apprendre. Par contre, le bon point, c'est de pouvoir jouer à des jeux de voitures "à la Wii"... c'est-à-dire en penchant à droite ou à gauche le téléphone afin de faire tourner votre voiture dans un jeu de course par exemple.

Bref, l'iPhone m'a plutôt convaincu. Non seulement, c'est un super smartphone avec des fonctionnalités web de haute volée ! Mais aussi, c'est finalement une console de jeux portable... Tout ça pour dire : attendez-vous à quels tests de jeux iPhone sur Pixel Story.

16:31 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : iphone

10/11/2009

Eyepet

Depuis quelques jours, Frandzy est mon Eyepet ! Pour rappel, Eyepet n'est rien d'autre qu'un tamagochi géant sur PS3 avec lequel on interagit entre autre avec la webcam Playstation.

Au début, j'étais plutôt perplexe, mais je me suis quand même lancé dans cet achat. En plus d'essayer un jeu un peu particulier, c'était aussi l'occasion d'acquérir le Playstation Eye à moindre coût.

Pour en revenir au jeu, il faut le dire, cet Eyepet est définitivement craquant ! Il faudrait vraiment être difficile pour résister à cette frimousse. C'est "cro" mignon !

Bon alors, comment on s'occupe/joue avec son Eyepet ?! En fait, un certain nombre de défis est à accomplir : 4 par jours pendant 15 jours. Ces derniers sont le moyen d'apprendre au fur et à mesure à s'occuper de son Eyepet et de lui faire acquérir de nouvelles habilités. Ainsi, au début, on apprendra simplement à le doucher, à l'habiller, à lui donner à manger... Puis, plus tard, on lui apprendra à dessiner, planter des fleurs, etc. Les défis sont aussi un bon moyen d'acquérir de nouveaux objets pour votre Eyepet, essentiellement des habits d'ailleurs. Il y a trois niveaux de réussite pour chaque défi : or, argent ou bronze. Mieux c'est, plus on gagne d'objets. Autre motivation pour réussir ces défis : un trophée en argent à chaque journée pour laquelle les 4 défis ont effectués parfaitement (en or donc).

Autant dire qu'il y a finalement plus de choses à faire qu'on ne pourrait le croire. Cela dit, on ne joue pas à Eyepet comme à un autre jeu. Ainsi, afin d'éviter toute lassitude, je me contente pour l'instant d'accomplir les défis d'une journée. Chose bizarre, les défis journaliers du jeu se débloquent plus rapidement que les vrais jours ! C'est à dire qu'en jouant une après-midi, on pourrait très bien voir les défis de 4 jours accessibles dans le jeu.

D'un point de vue prise en main, ça marche plutôt bien ! On s'habitue rapidement à interagir avec ce qui se passe à l'écran, même si malheureusement, le rendu de la webcam n'est pas à la hauteur de la finesse de l'Eyepet. Bizarre que Sony n'ai pas opté pour une webcam HD : question de prix probablement. Du coup, pour si peu que l'on joue dans une pièce peu éclairée, l'intégration de l'Eyepet dans votre salon se fera plus que moyennement. Cela dit, en pleine journée, on s'y croirait ! Le jeu conseille de jouer par terre, avec la webcam posé sur votre meuble télé. C'est soit disant l'idéal, mais déplacer les meubles à chaque partie va vite être contraignant ! Du coup, j'ai opté pour la webcam posé sur le haut de la télé, et Frandzy (mon Eyepet !) se balade sur la table basse de salon.

Bon, il est temps de vous présenter la bête... qui fait une petite dédicace au blog Pixel Story !

11:40 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eyepet, playstation 3

09/11/2009

Trine

Ce weekend, j'a essayé la démo du jeu Trine qui est disponible sur le PSN depuis quelques temps. Il me semble qu e j'avais aperçu quelques bonnes critiques sur le jeu, d'où ma curiosité.

Et bien, ce fut une belle surprise. Il s'agit en fait d'un jeu de plate-forme, agrémenté de quelques passages de réflexion. On y incarne à la fois trois personnages en un... ou plutôt, un personnage que l'on peut changer en trois autres. En l'occurence : un magicien, une voleuse et un chevalier. Le mélange de ces trois personnages sont d'ailleurs le prétexte de l'histoire. Pour résumer, les trois personnages étaient auparavant bien distincts les uns des autres, mais ces derniers se sont ensuite réincarnés en un seul être suite à la découverte d'une pierre magique. OK, ce n'est peut-être pas très bien raconté comme ça, mais le jeu, lui, le fait particulièrement bien ! En tout cas, le but du jeu est de faire retrouver au magicien, à la voleuse et au chevalier leur corps d'origine.

Toute la subtilité du jeu réside dans le fait que chacun des héros dispose de pouvoirs spécifiques. Alors que le chevalier pourra dégommer les méchants squelettes à coup d'épée, le magicien pourra déplacer des objets et en créer de nouveaux. La voleuse pourra, quant à elle, se servir de son arc et s'accrocher aux différents recoins des niveaux via son grappin. Tout ça pour dire qu'on passe d'un héros à l'autre (d'un simple coup de gâchette) selon l'action du moment.

Techniquement, le jeu est superbe. Beaucoup d'effet de lumières, de reflets, de feu. La démo étant limitée, on n'y voit qu'un style de niveau, mais il me semble que l'environnement varie au fil du jeu.

Bref, Trine est une bonne découverte. 19,99 euros sur le PSN, il est aussi disponible sur Xbox et sur PC. A essayer.

triiiiiiine.jpg

15:16 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trine, playstation 3, pc

02/11/2009

Uncharted 2

Uncharted 2 c'est terrible ! J'avais un peu hésité à l'acheter compte tenu de son prix, mais au final je ne regrette pas. J'avais beaucoup apprécié le premier, et vu les critiques du 2, il y avait peu de chance que je sois déçu.

On incarne donc à nouveau Drake, un aventurier qui a comme boulot de chercher des trésors. Un peu une Lara Croft au masculin en fait. D'ailleurs, je trouve que le jeu a quelques similitudes avec Tomb Raider. Bref, au menu des séquences de recherche, des combats à l'arme à feu ou au corps à corps (un peu à la MGS d'ailleurs !), de l'exploration... Que du bon, d'autant plus que les différentes phases du jeu sont bien équilibrées.

D'un point de vue réalisation, il s'agit tout simplement du plus beau jeu sur PS3. Les décors sont très détaillés, tout comme les animations des personnages. On remarquera aussi un effort tout particulier pour la mise en scène. On a le droit à un véritable film hollywoodien... et pas uniquement dans les cinématiques. Ainsi, certaines phases de gameplay semblent sortir tout droit d'un Indiana Jones !!!

Je n'ai pas encore terminé le jeu, mais sa durée de vie semble convenable pour un jeu d'aventure. Je vais sans doute lire dans les commentaires que 70 euros pour un jeu d'une douzaine d'heures, c'est beaucoup trop... mais Uncharted 2 possède un mode multijoueur. Je l'ai essayé rapidement ce weekend, et c'est plutôt sympa. Bref, c'est en tout cas un bon point pour augmenter la durée de vie du jeu. A noter aussi qu'il y a un mode coopératif auquel je n'ai pas encore touché.

Seul petit bémol : les parties en ligne sont assez longues à être trouvées, et les temps de chargement plutôt conséquents.

Cela dit, une chose est sûre, à partir du moment où on apprécie les jeux d'aventure, Uncharted 2 est clairement une valeur sûre dans le domaine.

unchcddddddddd.jpg

14:03 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : uncharted 2, playstation 3

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu